April 2, 2012 0

Le tchat vidéo, une pratique de plus en plus courante

By in Uncategorized

Il est bien loin le temps où la visioconférence ne trouvait sa place que dans les ouvrages de science-fiction. Dorénavant le tchat vidéo est disponible via de nombreux supports. En effet, grâce à l’avancée technologique qui a touché le monde de la téléphonie, avec les smartphones et les tablettes tactiles, on peut désormais chatter tout aussi bien depuis son téléphone portable que depuis son pc.

Le tchat vidéo : idéal pour parler avec ses amis et sa famille

Le grand avantage du chat vidéo est de pouvoir voir et chatter avec des proches, sans tenir compte de la distance, et cela, gratuitement ou presque (il faut tout de même tenir compte du coût de connexion). C’est vraiment génial de pouvoir communiquer avec sa famille qui habite aux États-Unis ou avec sa meilleure amie en séjour au Japon. Le tchat vidéo permet ainsi, pour beaucoup de personnes, de rendre moins difficile l’éloignement avec les personnes aimées. Ce n’est quand même pas rien !

 

Le tchat vidéo : un bon moyen de faire des rencontres

Chatter est devenu un moyen reconnu pour faire des rencontres amicales ou amoureuses, et depuis la généralisation de la web cam, il est devenu possible d’utiliser le tchat vidéo pour faire des rencontres. Le principal avantage est de pouvoir voir la personne « en vrai ». C’est toujours plus agréable de voir les réactions d’une personne en temps réel et avouons-le, les personnes en quête d’amour ont besoin de repères physiques.

Cependant, parmi tous les sites de tchat vidéo, il convient de faire le tri, car on est forcé de constater que certains sites sont pollués par des séances de tchats pornos ou érotiques. Certes, il existe des sites spécialisés qui sont prévus pour ce genre de choses, mais lorsqu’on veut simplement dialoguer et échanger en tout bien tout honneur, il est primordial de choisir une plate-forme adaptée. Heureusement, il en existe quand même pas mal. Prenez juste le temps de les chercher !

Tags: ,

Leave a Reply